La main et l'esprit. Artistes et écrivains du XVIIIème siècle à nos jours : destins croisés
  • Éditeur: L`Amateur
  • Rencard:
  • Langue: Frances
  • ISBN: 2859173501
  • Tags: récits, littérature, correspondance, art, compassion,

Télécharger epub La main et l'esprit. Artistes et écrivains du XVIIIème siècle à nos jours : destins croisés livre gratuit en français PDF

Depuis la seconde moitié du XVIIIe siècle, lorsque la critique d'art et l'exégèse esthétique sont nées en France, artistes et écrivains ont vécu une histoire commune passionnante qui unit et distingue à la fois main et esprit. Pour la première fois, voici l'histoire de leurs relations en tant qu'individus et créateurs dans un livre basé sur une documentation abondante, vivante et souvent inédite. Les influences, les correspondances et les résonances de ces relations dans leurs œuvres respectives sont également mentionnées. Dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, des lieux de rencontre entre écrivains et artistes sont également créés : salons littéraires et cafésParallèle, avec l'apparition des salons de peinture, fleurit une littérature de commentaires sur les œuvres exposées ; Diderot est le premier critique d'art : il inaugure un genre dans lequel d'autres auteurs, Stendhal, Baudelaire, Mallarmé, Zola, Huysmans, etc. s'imposeront dans les années qui suivent. Poètes, romanciers, essayistes ou philosophes, tous se consacrent à juger l'œuvre d'art : que leur doivent les artistes, qui se disent souvent incompris, voire mal aimés ? Si Baudelaire préférait Constantin Guys à Manet comme peintre "moderne", Zola avait l'un des premiers - avant de se perdre - à révéler l'impressionnisme, Proust louait "l'admirable Picasso", mais Degas, lisant l'essai de Valéry sur Vinci, disait : "Vous ne compreniez rien ! "Giacometti scrute inlassablement le visage de Jean Genet qui interroge le visage de Rembrandt, Aragon observe le dessin de Matisse Peintre, Dubuffet est aussi, comme Michaux, un écrivain dans sa langue savoureuse. Comment et pourquoi les artistes et les écrivains se sont-ils rencontrés, ont-ils découvert leurs affinités, se sont-ils appréciés ou parfois ignorés ? Comment leurs relations ont-elles évolué et quelles ont été les réactions des écrivains aux artistes, des artistes aux écrivains ?

Pierre Cabanne

Pierre Cabanne

Nationalité : France Né à : Carcassonne (Aude), 23/09/1921 Mort à : Meudon (Hauts-de-Seine), 24/01/2007 Biographie : Pierre Cabanne est critique d'art, journaliste et écrivain français, né à Carcassonne (Aude) le 23 septembre 1921 et mort à Meudon (Hauts-de-Seine) le 24 janvier 2007. Journaliste, Pierre Cabanne collabore avec Combat et le quotidien Le Matin, ainsi qu'avec de nombreux magazines d'art et la radio France Culture. Grand spécialiste de Picasso, auquel il consacre une somme (Le Siècle de Picasso, 1979, 4 vol.), il laisse un grand nombre de livres importants pour l'histoire de l'art et, en particulier, pour l'art contemporain, dont plusieurs jalons. En 1966, peu avant la mort de l'artiste, il réalise un livre d'Entretiens avec Marcel Duchamp. Ses livres s'appuient sur une vaste documentation et des recherches rigoureuses, comme La chambre de Joë Bousquet, dans laquelle il explore méticuleusement une célèbre collection surréaliste, dispersée dans les années 1950. Dans La Main et l'Esprit (2002), il étudie les relations entre artistes et écrivains du XVIIIe siècle à nos jours. Il s'intéresse également aux Grands Collectionneurs (2004). Pierre Cabanne sait aussi être un polémiste aiguisé, comme dans Merde aux critiques (1993), qui examine "les tribulations de la critique d'art d'Emile Zola sur Pierre Ménard", ou dans son essai Le Pouvoir culturel sous la V République (1981), qu'il refuse d'actualiser au-delà de 1981 malgré les demandes répétées de ses amis. Professeur à l'École nationale supérieure des arts décoratifs, il est l'auteur de livres populaires comme le Guide des musées de France (1984), qui décrit 2 000 établissements et reçoit le Prix national des guides touristiques, les Dictionnaires des arts (2000) ou le Dictionnaire des petits maîtres de la peinture (2003), en collaboration avec Gérald Schurr + See moreSource : Wikipedia Add information

Commentaires et critiques des lecteurs

15-09-2019

Une étude très riche qui présente les multiples visions, complicités, appréhensions des écrivains (de 18 à aujourd'hui) envers les artistes et peintres, essentiellement. Je voudrais citer Pierre Cabanne dans son introduction, qui résume avec beaucoup de précision le contenu de son étude très vivante, car elle m'a fait découvrir des peintres avec une perspective différente, celle de l'œil original, en particulier celui de l'écrivain : " Les artistes ont-ils besoin d'écrivains, et les écrivains ont-ils besoin des artistes ? Amitiés ou affinités ne signifient pas nécessairement compréhension et analyse équitables. Parfois, l'écrivain se sent responsable de l'artiste : est-ce par curiosité, par désir d'ouverture, par flatterie, par compassion ? Les écrivains et les artistes peuvent aussi être touchés par un sentiment sincère de fraternité dans l'effort, la solitude ou l'hostilité qui les amène à partager des préoccupations et des peines, celles d'une identité commune dans les tourments de la création, Baudelaire et Delacroix, Odilon Redon et Huysmans, Cézanne et Zola dans leurs débuts hier, Picasso et Reverdy, Nicolas de Staël et René Char aujourd'hui. Qu'il parle de Baudelaire, Manet, Renoir, Vuillard ou de "l'admirable Picasso", Proust fait moins de critique d'art qui exprime la voix profonde de ses émotions. (p.7)