La marine populaire - Photographies de Marie-José Drogou
  • Éditeur: Messidor Scandéditions
  • Rencard:
  • Langue: Frances
  • ISBN: B00NQZIYD6
  • Tags: témoignage, art, vie quotidienne, civilisation, ethnographie,

Télécharger epub La marine populaire - Photographies de Marie-José Drogou livre gratuit en français PDF

Bien que l'histoire de la marine ait été souvent mentionnée, elle l'a été le plus souvent par l'histoire des guerres ou par les techniques de navigation. Avec "la marine populaire", un livre est consacré pour la première fois au sentiment millénaire de la relation entre l'homme, le marin et la mer, et l'eau. Le domaine mentionné est très vaste : c'est la vie quotidienne des gens de mer. L'auteur a compilé de nombreux documents, issus de l'art populaire, cet art vécu par le plus grand nombre de personnes : maquettes de bateaux, ex-vote, peintures... sont des œuvres authentiques, nées d'émotions profondes, l'expérience d'une vie de dur labeur. A travers tous ces témoignages d'une civilisation disparue, à travers la mythologie, la construction navale, la pêche et leurs souvenirs, nous découvrons un art maritime chaleureux et poétique, né de la fraternité entre les hommes, et de leur soif constante de découvrir, exprimer et transmettre. Raymond Humbert, peintre et directeur du Centre National des Arts Populaires, se consacre depuis de nombreuses années à "l'ethnographie" et au "sauvetage" des témoignages de notre civilisation quotidienne. Avec Marie-José Drogou, il est l'auteur de livres acclamés par la critique et le public : "les images du roi Camembert", "le temps des paysans", "le temps des artisans", "La Bretagne : la mémoire du quotidien", "les jouets populaires" ?

Commentaires et critiques des lecteurs

18-11-2019

Comme en témoignent de nombreuses œuvres, dont les deux plus réussies sont peut-être l'objet de marine et l'antiquaire de marine de Jean Randier, la navigation, souvent associée au bois et au cuivre, a toujours inspiré des objets de grande beauté. On peut penser que, par nécessité vitale, la première marina était celle de la pêche. Par nécessité, elle est devenue exploratrice maritime en s'éloignant de la côte. Des échanges s'établissent, la marine marchande voit le jour. Puis, attaquant, défendant ou débarquant sur d'autres rivages, il devint une armada... A une époque où l'objet manufacturé n'existait pas, il était rare, de la pêche, du long cours, du gabier, du contramaestre, du marin, souvent revenu de la mer avec une mémoire formée, pendant de longues heures, par des mains expertes et patientes. C'est dans cette imagination populaire que cette œuvre pénètre. Il parle de sculptures, d'ex-voto, de modèles, de bouteilles, de coquillages, de peintures, de gravures, de photographies, de cartes postales, de girouettes et même de boîtes de sardine... Le texte est intelligent, bien informé et agréable. Les illustrations, photos et dessins de toutes sortes sont variés et originaux. J'ai été emmené directement dans ma jeunesse lorsqu'en été, à marée haute, avant d'entrer dans l'eau derrière le canot de sauvetage de Barfleur, nous sommes passés, moqueusement, devant l'exposition de souvenirs faits de personnages en coquillages, parfois d'improbables cartes postales et tableaux noirs peints. "The Popular Navy" est un livre surprenant, agréable et bien fait. Publié par "Messidor" en 1985, il a maintenant 30 ans. Cette maison d'édition, anciennement dénommée "Les Éditeurs Français Réunis", fondée par Louis Aragon, faisait partie du groupe éditorial du Parti communiste français. Il fut, avec les éditions "Vaillant" et son célèbre "Pif-Gadget", l'un des joyaux de la couronne...