Ma mère, la honte !
  • Éditeur: Flammarion Jeunesse
  • Rencard:
  • Langue: Frances
  • ISBN: 2081424657
  • Tags: récits, histoire vraie, littérature jeunesse, littérature pour adolescents, comique,

Télécharger epub Ma mère, la honte ! livre gratuit en français PDF

Quand la mère de Mélanie, femme de ménage dans un musée, jette par erreur une œuvre d'art de renommée mondiale à la poubelle, sa vie en jetant les deux à la cause de ce chaos total, et pour la mère et sa fille, très vite, c'est l'enfer ? "Tout s'est finalement calmé, je me répète? Je ne savais pas à quel point j'avais tort

Hubert Ben Kemoun

Hubert Ben Kemoun

Nationalité: France Né à: Sidi Bel Abbès, Algérie, le 24/10/1958 Biographie: Hubert Ben Kemoun est un auteur français de littérature jeunesse. Il publie également des titres destinés au public adolescent. Il a d'abord travaillé comme dramaturge, écrivant des pièces radiophoniques ou destinées au jeune public. Il est scénariste et dialoguiste pour Radio France de 1986 à 1998. Après avoir publié un recueil de nouvelles et un roman, il entame une carrière prolifique en tant qu'auteur pour jeunes en 1992, en publiant dans les principaux éditeurs (Syros, Nathan, Bayard, Flatemmarion, Casterman ...). Il écrit également des scripts pour la télévision. Il travaille également pour le théâtre et crée des spectacles pour enfants, ainsi que des comédies musicales pour les personnes âgées. Il fait toutes sortes de jeux pour les journaux et fait des mots croisés (il est crucifère). Vivre aujourd'hui à Nantes. Page Facebook: Source: Ajouter des informations

Commentaires et critiques des lecteurs

27-06-2019

Ce court roman (il ne compte que 160 pages et quelques pages) est un vrai bijou! Je n'en attendais pas moins de Hubert Ben Kemoun, un écrivain que j'apprécie beaucoup. J'ai aimé le style fluide, dynamique et incisif de l'auteur. Il fait parler son héroïne, Mélanie, à la première personne. C'est un personnage terriblement attachant, plein d'humour et d'intelligence. Surtout, c'est une adolescente qui ne laisse pas ses pieds tomber ou qui est trompée par des adultes. Elle fait preuve d'une grande maturité pour son âge (13 ans) et d'une force de caractère. L'intrigue, menée de manière retentissante, tourne d'abord autour de cet événement innommable, et est ensuite qualifiée de "désastre": la mère de Mélanie a pillé une oeuvre d'art tout en faisant son travail de femme de ménage. En même temps, devant une montagne de déchets, que pouvait-elle faire d'autre? Abordé avec humour au cours des premières pages, cet événement prend rapidement une tournure plus dramatique à mesure que les conséquences se font sentir: le renvoi de la mère de Mélanie, les amis qui se retournent, le scandale de la petite ville. Je ne pouvais que sympathiser avec la douleur de Mélanie et de sa mère. Mais quand l'un se sent submergé par le désastre (maman pourri), l'autre garde la tête haute et défie quiconque ose blâmer (fille pourrie). Je l'ai vu un peu tard mais cela ne m'a pas dérangé, au contraire. En bref, c'est un très petit roman mais une belle histoire qui m'a complètement conquis. C'est frais, c'est pétillant et accrocheur!

26-06-2019

Un bon roman pour adolescents sur le sentiment de honte et ce qu’il génère, ainsi que sur l’art.

25-06-2019

J'avais déjà lu plusieurs livres de l'auteur qui se distinguent par le traitement des problèmes actuels et leur ancrage dans la réalité des adolescents d'aujourd'hui. Cet auteur ne m'a jamais déçu et je ne suis pas déçu de ce livre: l'auteur prend le prétexte d'un fait déjà original pour traiter un grand nombre de problèmes et livrer de vrais messages. Cela arrive d'ailleurs sans faire de pain grillé, en allant droit au but et surtout sans infantiliser le lecteur ni donner de leçons de morale! C'est rafraîchissant, ça fait du bien!

24-06-2019

Quand la mère de Mélanie confond le dernier ouvrage du maître de l'art contemporain avec les ordures et la met à la poubelle, la honte s'abat sur elle et sa fille. Ils deviennent rapidement rares et les journaux révèlent la terrible erreur au public. D'autant que la petite ville espérait vraiment renouer avec sa renommée avec cette installation considérée comme exceptionnelle. Mélanie est d'abord surprise par l'ampleur de cet incident avant de voir comment les effets en tombent. C'est à ce moment-là que sa mère reprend la conversation, que la fille va essayer d'entrer en contact avec l'artiste ... Un roman original car il évoque à la fois la conception de l’art et de la vanité et le fossé qui peut exister entre l’art contemporain et les gens ordinaires. Cependant, il s’agit de la désignation d’un coupable par une population au centre du livre. Pour lire

23-06-2019

Melanie Rotten et sa mère ont été fouettées à la maison. Dehors, il y a une foule: des journalistes des voisins des curieux. Par simple erreur, qui peut paraître anecdotique ou même comique, Madame Rotten vit dans la colère, la peur, la tristesse et un tirage au sort malgré elle, sa fille de quinze ans dans le tourbillon de la honte. Femme au foyer du musée d'art contemporain de la ville, Fabienne Rotten a balayé et nettoyé une salle pleine de cadavres de bouteilles et autres débris, alors qu'il s'agissait d'une œuvre d'art appelée "Chaos" de l'artiste international Theo Burniz. Une erreur fatale, deux valeurs boursières ... un licenciement pour faute grave, l'influence des médias, des jugements d'opinion hâtifs, des amants incompréhensibles, un ex-mari et père indifférent, de faux amis facebookiens ... le sentiment de honte prend une dimension sociale, l’information fait beaucoup de bruit et se propage à une vitesse folle. Fabienne Rotten est humiliée, écrasée par un poids lourd, elle tente de se suicider. Avec courage et détermination, Mélanie réagit. Aidée de sa meilleure amie, elle décide de rencontrer Theo Burniz. Saura-t-il ce qu'elle doit lui dire? Sera-t-il capable de faire taire la rumeur? En tout cas, il émergera de ce malheur le plus lucide et le plus éclairé sur le monde, la société et l’être humain. Un roman passionnant et intense, ne manquant pas d'humour, qui révèle avec clairvoyance la spirale de la honte, l'aspect impitoyable de certains, l'ostracisme, et conduit à une réflexion sur la lisibilité de l'art contemporain.

22-06-2019

Cette histoire est inspirée d'une histoire vraie (voir lien ci-dessous): en Italie, en 2014, une femme de ménage a confondu deux installations, papier journal et carton, avec des déchets ... Je suis un fan de Ben Kemoun, je ne serais donc pas objectif! Le roman est passionnant et montre comment une vie peut changer à cause d’une erreur ... C’est une humiliation sociale, une descente aux enfers, un tourbillon tragique, transmis par les médias comme la presse et les réseaux sociaux. Il est écrit avec précision, sans pathos. Le livre analyse également les rumeurs, les effets massifs, les analgésiques et le harcèlement.