Portrait de groupe avec parapluie
  • Éditeur: Albin Michel
  • Rencard:
  • Langue: Frances
  • ISBN: 2226328742
  • Tags: récits, roman, suspense, thriller historique, langage,

Télécharger epub Portrait de groupe avec parapluie livre gratuit en français PDF

Marthe Bothorel, soixante-dix ans, ancienne toxicomane, est tombée amoureuse de l'histoire de l'art et de la peinture en particulier : des musées en cours de dessin, l'autodidacte découvre un monde qui la fascine... Dimanche, lors d'un concours de peintres amateurs, vous tombez sur une étonnante scène de crime dans un métro de la ville de Provins... C'est le premier d'une longue série ! Les recherches menées par l'extravagante commissaire Cointreau patineUne certitude : le tueur est lié au monde de l'art. Derain, Picasso, Apollinaire, Modigliani... Ce roman, riche en rebondissements, nous emmène du Bateau-Lavoir de Montmartre à la ruche de Montparnasse, en passant par le lapin agile et la rotonde, et plonge le lecteur dans les profondeurs d'un psychopathe, dangereux tueur en série, dont le mobile énigmatique nous fait voyager des temps modernes à celui de l'École de Paris. Sur ses talons, dans une course contre la montre impressionnante, un policier amateur de musique s'est déguisé avec trois grands-mères plutôt folles : Martha et ses deux vieilles amies Nastia et Jacote.

Violette Cabesos

Violette Cabesos

Nationalité : France Né à : Valence, Drôme, 9/5/1969 Biographie : Violette Cabesos est née le 9 mai 1969 à Valence (Drôme). Après des études d'histoire, de littérature et de sciences politiques, il s'installe à Paris en 1994. Passionnée d'histoire (surtout du Moyen Age, de la Grande Guerre et du monde moderne), de littérature, mais aussi de musique (Bach, Mahler, Smetana, Prokofiev, Chostakovitch, Fauré, Satie, Kurt Weill, Britten...), elle pratique le chant lyrique... et la danse orientale Egyptienne. Amoureuse des pierres anciennes, elle est fascinée par les cathédrales, les églises romanes et les cimetières. Il aime aussi le vin et la bonne chère ! Vous avez une admiration particulière pour Maupassant, Huysmans, Poe, Zweig, Kafka, Perutz, Joseph Roth, Hrabal, Thomas Mann, Gogol, Tourgueniev, Dostoïesvki, Boulgakov, Nerval, Apollinaire, Desnos, Céline, Colette, Simenon, Malet, Boileau-Narcejac, Fred Vargas ? Elle est l'auteur d'un premier roman, Sang comme neige, publié chez Plon (2003) et co-auteur avec Frédéric Lenoir de La promesse de l'ange (Albin Michel, 2005). + Voir plusAjouter des informations

Commentaires et critiques des lecteurs

15-10-2019

Un roman qui nous plonge dans le domaine de l'art. Enfin, chaque crime nous apporte une dose de culture. L'originalité de ce roman policier repose également sur le contraste entre les crimes commis par un psychopathe dangereux et Martha, Nastia et Jacote, trois grand-mères folles.

14-10-2019

Portrait de groupe avec parapluie, écrit par Violette Cabososos, est un thriller historique. L'auteur présente une femme âgée, Martha, passionnée d'histoire de l'art. Le retraité de 70 ans suit des cours de dessin et visite des musées. Sa passion l'amènera à se rendre sur une étrange scène de crime, d'où commence une série de meurtres méthodiquement mis en scène. Marthe et ses deux amies Nastia et Jacote seront involontairement impliquées dans ces affaires. Dans ce roman, nous découvrons une partie de l'histoire de l'art au début du XXe siècle avec Modigliani, Picasso, Apollinaire,..., entre Montmartre et Montparnasse. L'enquête policière menée par le commissaire Cointreau conduit à des malentendus, pour ne pas dire... et parfois à des situations très amusantes. J'ai apprécié et aimé le caractère de la vieille Jacote avec ses lignes d'une autre époque. Bref, un très bon roman policier.

13-10-2019

PORTRAIT DE GROUPE AVEC PARAPLUIE DE L'AUTEUR VIOLET CABESOS 358 PAGES PUBLIÉ LE 31 AOÛT 2016 ÉDITIONS ALBIN MICHEL ... : Marthe Bothorel, 70 ans, est tombée amoureuse de l'histoire de l'art à la fin de sa vie : des musées en train de dessiner, l'autodidacte se plonge dans un monde qui la fascine. Un dimanche, lors d'un concours de peintres amateurs, il découvre le corps d'une femme assassinée selon un rituel aussi macabre que spectaculaire ? En compagnie de deux autres grands-mères aussi folles qu'elle et d'un policier passionné de musique, Marthe décide de démasquer le talentueux meurtrier ! Un roman policier original, érudit et amusant, dans lequel l'auteur du Tintor de la luna y la promesa del ángel nous entraîne dans une folle enquête sur les traces des grands peintres du XXe siècle, du Bateau-Lavoir de Montmartre à la ruche de Montparnasse. Mon opinion : Une histoire originale et sympathique où l'on s'amuse bien. D'une part, nous avons les trois vieilles dames et d'autre part, l'histoire du meurtrier avec son passé. Un roman policier qui change parce que nous avons des informations intéressantes sur les peintres et oui, c'est mon troisième livre de peinture. Je commence à aimer ça. De l'humour qui se sent bien avec une enquête sur les crimes commis et la vengeance, mais quoi ? Vous devriez découvrir ce roman parce que pour moi il est construit comme un thriller, dommage que l'édition ne l'écrive pas sur la couverture. Laissez-vous tenter ! Allez à la librairie !

12-10-2019

Une recherche picturale qui nous emmène sur les traces des peintres de la première moitié du XXe siècle. L'histoire commence lentement, avec une longue série de personnages qui colorent le roman : un architecte frustré qui fait des déclarations de plus en plus inquiétantes, les trois compagnes de la Butte-aux-Cailles, Marthe, dont la retraite et le veuvage lui ont permis de satisfaire sa passion cachée en peignant, Jacote, une vieille bistrotière, dont le langage fleuri n'aurait pas déshonoré Audiard et Nastia, la belle femme slave qui " a vécu seule dans un pays disparu, dans une famille disparue ". Sans parler du bouledogue anglais incontinent des glandes salivaires, que serait un roman policier sans son commissaire ? Cointreau n'en a pas besoin (je n'ai pas pu résister !): c'est un gars intelligent qui transformerait presque Martha en puma. Avec cette équipe colorée, il n'y a pas moyen de s'ennuyer une seconde. Surtout parce que Violette Cabesos a un vrai don pour greffer dans l'histoire une somme de matériaux sur le thème du Montmartre des peintres, non pas ceux qui attirent les touristes autour d'improbables croûtes, mais ceux qui ont fait naître le fauvisme, le cubisme, l'impressionnisme. Ils prennent vie dans le discours du tueur psychopathe, dont les confidences mêlent habilement faits historiques et fiction, au point de ne pas toujours pouvoir les distinguer. Modigliani, Soutine, Picasso, Derain, entre la Ruche et le Bateau-Lavoir , "Il y avait quelques uns d'entre nous Qui attendaient la gloire Et bien que misérable Avec un estomac creux On y croit toujours." chante Aznavour. C'est ce quotidien que nous revivons, avec amitié, partage, mais aussi compétition et petitesse. On se rend compte de l'étroite marge qui existe entre un artiste bien connu destiné à la gloire posthume, simplement parce qu'un marchand l'a vu et l'a mis sur le marché et une multitude de voleurs qui resteront anonymes pour l'éternité. A lire avec accès à une documentation illustrée sur la peinture, à contempler les œuvres mentionnées.

11-10-2019

Depuis qu'elle a vendu sa pharmacie et que son mari Ambroise est mort, Marthe Bothorel vit seule, entourée de ses animaux domestiques, grâce à ses deux amies d'enfance et voisines, Nastia et Jacote. Ses trois enfants ne s'occupent pas beaucoup d'elle et elle s'est récemment passionnée pour l'art. Il dirige des musées, peint quelques peintures et suit des cours à l'université. Un dimanche, alors qu'il participait à un concours de peintres amateurs à Provins, il entra dans les catacombes en quête d'inspiration et trouva un cadavre. La fille décédée, dont le corps a été entièrement peint, semble poser pour l'éternité. Après le choc, Mathilde a réalisé que le tueur avait représenté l'un des tableaux les plus célèbres d'Edgar Degas, le danseur. Vous ne le savez probablement pas, mais j'adore la peinture, surtout la peinture du XIXe siècle, alors je n'ai pas pu résister à la lecture de Portrait de Groupe avec Umbrella de Violette Cabesos, attiré par le dos qui tient toutes ses promesses. Ce roman policier original et comique nous entraîne dans une enquête menée sur les traces des grands peintres de la fin du XIXe et du début du XXe siècle : du Bateau-Lavoir de Montmartre à la ruche de Montparnasse, de la Belle Époque aux années folles, on rencontre Apollinaire, Picasso, Modigliani, Utrillo, Soutine et bien d'autres, qui prennent vie sous le regard expert de Violette Cabesos. Un roman passionnant avec son intrigue classique mais surtout avec son érudition, portée par des personnages colorés, avec une ruse parisienne et un conservateur de Cointreau fou de dodécaphonisme. Pour en savoir plus...

10-10-2019

Ah, retraite ! Qui a dit qu'on s'ennuyait à la retraite ? Certainement pas Marthe Bothorel, un nom qui me rappelle, pour moi, un célèbre poète provençal. Il a choisi un métier culturel et rassurant : la peinture. Il combine théorie (cours) et pratique (il peint, et ose même participer à un concours de peinture amateur). Cependant, la peinture, un art si paisible, peut être dangereux : une porte mal fermée, et ce sont ses deux chats et son chien Arthur, un bouledogue digne de ce nom (si paresseux et bavard) les victimes. S'il est impossible de sauver les deux félins (et ce n'était pas le meilleur moment pour lire), Arthur reste hospitalisé à la clinique vétérinaire, tandis que ses proches convainquent Marthe de participer au concours auquel il avait participé. Elle ne peut rien faire pour Arthur, sauf rappeler aux assistants vétérinaires qu'ils ne sont pas toujours très humains de tout essayer. Dire que l'inspiration vous a quitté n'est pas grand-chose. Mais quand il tente de la retrouver et découvre une jeune fille assassinée, peinte pour imiter un tableau célèbre...pour les initiés, tout se passe sans problème Martha et ses inséparables amies Jacote et Nastia sont au centre de l'enquête, n'avez-vous pas découvert le corps ? Après tout, on ne peut jamais trop suspecter les femmes âgées paisibles, sauf qu'elles ne le sont pas. Jacote a vécu le pire de sa vie (la mort de ses quatre enfants). Syndicaliste, habillée comme une adolescente plutôt qu'une soixantaine d'années, prête à dire ce qu'elle pense avec une brillante ruse, Jacote est une alliée solide, pas nécessairement une fanatique de la police. Nastya, dont le vrai nom est Anastasia, est une femme blanche russe qui s'est consacrée à ses grands-parents et à ses parents par choix, sans rien attendre en retour. C'est la seule qui se souvient encore de la vie en Russie. Calmant, silencieux, c'est l'élément serein de ce trio. Le tueur est exactement le contraire. Je ne dis pas que ta personnalité n'est pas intéressante, je dirai qu'elle est totalement négative et invisible. Elle se tourne vers le passé, en partie parce qu'elle a été "programmée" pour rester dans cet univers qui aurait pu être riche et qui n'est que sombre. Ses actions répondent à une simple question : comment se venger quand les gens que l'on veut venger sont partis ? Il ne conseillerait à personne de choisir son chemin, qui semble faire de sa victime une œuvre d'art et ne fait que la réifier. Quant aux circonstances atténuantes... non, pas du tout. Cependant, je ne peux que reconnaître la richesse de l'analyse et de la reconstruction. Et je choisis Martha, Jacote, Nastia et leur famille, sans parler de l'improbable commissaire qui enquête sur cette affaire. Je les choisis parce qu'ils choisissent de regarder vers l'avenir, d'être positifs, de surmonter les défis auxquels ils ont été confrontés. Ils ne le font pas en un jour, pas en une semaine, ils prennent les routes, ils se battent - parfois - mais ils arrivent toujours à aller de l'avant et à nous emmener avec eux jusqu'au bout.

Violette Cabesos

Albin Michel

Fondée en 1900 par Albin Michel, Albin Michel Publishing est une maison d'édition française indépendante. Les publications sont variées, regroupées en plusieurs départements tels que la littérature française, la première d'entre elles, la littérature étrangère ou les documents. Depuis 1992, Albin Michel publie environ 450 nouveaux titres par an et leurs auteurs figurent régulièrement parmi les auteurs les plus vendus en France.