Le Livre de photographies : une histoire : Tome 1
  • Éditeur: Phaidon
  • Rencard:
  • Langue: Frances
  • ISBN: 0714894834
  • Tags: histoire, illustrations, Photographes, Édition photographique, photos,

Télécharger epub Le Livre de photographies : une histoire : Tome 1 livre gratuit en français PDF

Depuis la naissance de la photographie au début du XIXe siècle, les photographes font des livres de photographies, des collections reliées de leurs œuvres. Alors que certains considèrent l'impression unique comme l'expression la plus réussie de leur travail, beaucoup considèrent le livre photo comme le moyen le plus essentiel et le plus accessible de communiquer leur vision à un public plus large : il présente des œuvres de photographes célèbres, de William Henry Fox Talbot, Walker Evans et August Sander à Larry Clark ou Nobuyoshi Araki, en passant par Man Ray, Brassaï et Christer Strömholm. De plus, les auteurs présentent plusieurs livres novateurs, écrits par des personnes inconnues ou anonymes, qui permettent de découvrir des œuvres passionnantes et injustement négligées. Premier volume d'une étude approfondie en deux parties, cet ouvrage explore plus de 200 livres de photographies à travers 750 illustrations en couleurs, des légendes détaillées et un texte remarquable de Gerry Badger, photographe et critique, sélectionné par Gerry Badger et le célèbre photographe Martin Parr qui, animé par sa passion pour le livre de photographie, s'est imposé comme une autorité internationale en la matière, choisissant les deux livres photos qui, à son avis, ont marqué l'histoire du genre, tant au niveau artistique et culturel. Les illustrations mettent en évidence certaines des œuvres individuelles de l'œuvre, mais les présentent également comme des objets tridimensionnels, ce qui leur confère le statut d'œuvre d'art à part entière.

Martin Parr

Martin Parr

Nationalité : Royaume-Uni Né à : Epsom, le 23/05/1952 Biographie : Martin Parr (né en 1952) est un photographe britannique, membre de la coopérative photographique Magnum Photos depuis 1994. Martin Parr est né à Epsom, une petite ville de banlieue du sud de Londres, Surrey. Son père, un provincial du Nord, avait choisi d'établir sa petite famille bourgeoise traditionnelle dans ce centre cosmopolite. A l'âge de 13 ans, il se passionne pour la photographie, s'intéresse au travail de Bill Brandt et à celui d'Henri Cartier-Bresson, qui exposent alors à Londres. Caractérisé par la dérision et l'ironie, le travail de Martin Parr s'inscrit désormais dans le champ de la photographie documentaire. Son œuvre semble être l'un des témoins privilégiés de la société britannique que le gouvernement de Margareth Thatcher a connu en Grande-Bretagne. Il a travaillé sur de nombreux projets photographiques et s'est forgé une réputation internationale grâce à son imagination novatrice et son approche originale du documentaire. Elle a étudié la photographie à l'école polytechnique de Manchester de 1970 à 1973. Martin Parr traverse une période difficile à Manchester (ville industrielle du nord), mais finalement ce choix de lieu de résidence lui sera favorable. Il a opté pour des thèmes locaux très éloignés du caractère attractif et cosmopolite de la capitale. Il s'est ensuite lancé dans l'étude de la culture prolétarienne, travaillant même dans la station de vacances de Butlin dans l'East Yorkshire. En 1980, Martin Parr et son épouse Susie ont déménagé en Irlande et, en 1982, ont publié leur premier livre, Bad Weather. Il a choisi un sujet qui préoccupe obsessionnellement les Britanniques. Il prend des photos dans presque rien, dans l'ennuyeux (plus tard il dira que la notion d'ennui le fascine). Toujours en 1982, Martin Parr retourne en Angleterre et s'installe près de Liverpool. C'est un tournant important, celui du passage à la couleur qu'il ne quittera jamais. Il utilise un Makina Plaubel moyen format, est équipé d'un objectif grand angle (55mm) et d'un flash qu'il utilise même par mauvais temps. Joel Meyerovitz, William Eggleston et Stephen Shore ont un impact significatif sur ce projet. A partir de 1995, après le changement d'appareil, ses photographies représentent des sujets au premier plan (série Common sense). En 2004, il a été commissaire des Rencontres internationales de la photographie d'Arles. Source : Wikipédia Ajouter des informations