Anselm Kiefer
  • Éditeur: Editions du Regard
  • Rencard:
  • Langue: Frances
  • ISBN: 2841052028
  • Tags: monographie, essai, poèmes, biographie, histoire,

Télécharger epub Anselm Kiefer livre gratuit en français PDF

Une version complète du texte suivant peut être lue avec de nombreux liens du livre de Daniel Arasse sur cette page. La précision est peut-être inutile, mais elle ne l'est pas : Kiefer est allemand. En d'autres termes, il n'est pas juif. C'était à lui de prouver qu'après l'entreprise esthétique nazie, il est encore possible d'être un artiste allemand, tant qu'il a le courage de s'expliquer aux spectateurs et d'accomplir une tâche ardue de deuil et de recueillement, l'Allemagne étant irréductible à ses mythes, Son avenir est hétérogène - il doit montrer les contradictions en son sein, y compris sa propre culture judéo-chabbalistique - toujours vivante et bien présente, malgré les crimes, l'effondrement du sens et l'environnement d'abandon - il doit intégrer des personnages étrangers tels que Lilith. Ce n'est qu'à ce prix que l'Allemagne sera réunifiée. Kiefer a commencé à recueillir des traces de sang, mais ce n'est pas suffisant pour pleurer tous ces morts. Nous avons besoin de mots, de textes, de poèmes, de concepts, de livres, de bâtiments, de monuments, de ruines, de masses de plomb ou de béton armé, de matériaux disparates qui mettent l'œuvre en mouvement. Ces constructions théâtrales, composées de rappels et d'allusions, provoquent l'agitation. La blonde Margarete et la brune Sulamith s'y rencontrent, ruinant la représentation classique, mais restituant une aura d'un type nouveau, enracinée dans l'art du XXe siècle, où la présence réelle se développe. Enfin, l'ensemble du projet semble irréductiblement allemand : si la culture juive est invoquée, c'est comme un monument ou une idole, pas comme une expérience vivante.

Daniel Arasse

Daniel Arasse

Nationalité : France Né à : Oran, 05/11/1944 Mort à : Paris, le 14/12/2003 Biographie : Daniel Arasse était historien de l'art et italophile (selon lui, italomante). Daniel Arasse entre à l'École normale supérieure en 1965. Après un incident, décrit dans Histoires de peintures (La Thèse volée), Daniel Arasse a changé de directeur et de sujet et a soutenu une thèse sous la direction de Louis Marin à l'École des hautes études en sciences sociales. De 1969 à 1993, il enseigne l'histoire de l'art moderne du XVe au XIXe siècle à la Sorbonne Paris I et Paris IV. De 1971 à 1973, il a été membre de l'Ecole Française de Rome. De 1982 à 1989, il dirige l'Institut français de Florence, où il crée le festival France Cinéma. Il est directeur des études à l'École des hautes études en sciences sociales depuis 1993. En 2003, il dirige l'exposition Botticelli au Musée du Luxembourg. Malgré une maladie dégénérative, il a poursuivi ses activités jusqu'à ses derniers instants. Décédé le 14 décembre 2003 Au-delà de son profil professionnel, il est connu du grand public éclairé par son amour du partage de ses analyses d'œuvres dont il se défend de "surinterpréter" le contenu : il met l'accent sur ce qui est visible pour tous, il nous encourage à le regarder par nous-mêmes et à ne pas trop soumettre le figuratif à l'ordre du discours savant (voir son analyse exemplaire du cassone, la boîte ouverte au mariage et le nu présent nu ensemble dans la Venus de Urbino del Titien). + Voir plusSource : Wikipédia Ajouter des informations

Commentaires et critiques des lecteurs

15-10-2019

magnifique analyse de l'œuvre de Kiefer que Daniel Arasse connaissait bien

14-10-2019

Un excellent travail pour ceux qui veulent approfondir le sens du travail de cet immense créateur.

13-10-2019

Belle monographie dédiée à l'œuvre de l'artiste allemand Anselm Kiefer, que l'on peut aujourd'hui admirer dans une magnifique exposition à Londres, l'œuvre d'A. Kiefer est complexe mais profondément cohérente, comme le dit Arasse : "L'œuvre de Kiefer ne correspond pas à la somme de ses parties : elle constitue un ensemble en gestation dont le principe d'unité se retrouve dans la seule démarche de son auteur.La temporalité de son œuvre n'est pas linéaire, Arasse reprend dans ce livre l'œuvre de Kiefer de 1980, où l'œuvre de l'artiste évoque à la fois un écho (international) et un scandale (national), un livre recommandé à tous ceux qui sont curieux d'art contemporain.