Le mystère Van Gogh : Qui a volé ma gloire ?
  • Éditeur: Art3 Galerie Plessis
  • Rencard:
  • Langue: Frances
  • ISBN: 2909417239
  • Tags: récits, tragédie, roman, essai, autobiographie,

Télécharger epub Le mystère Van Gogh : Qui a volé ma gloire ? livre gratuit en français PDF

Dans ce contexte, Antoine George établit un échange fascinant et bien documenté entre Théo et Vincent, dans lequel chacun défend son propre point de vue, Vincent tente de faire comprendre sa souffrance face à l'incompréhension et au jugement de sa famille depuis son adolescence alors que Théo passe en revue le soutien financier et moral qu'il lui a apporté et réalise ce qu'il pourrait faire davantage. Dans ce huis-clos douloureux et fraternel, les deux frères présentent leurs arguments et la réponse se construit peu à peu dans un dialogue haletant.

Antoine George

Antoine George

Nationalité : France Biographie : Antoine Georges est un écrivain nantais. Formation d'avocat, puis publicité à Nantes dans l'agence du groupe de Jacques Séguéla (RSCG), enfin fondateur de petites entreprises, en écrivant. Son travail d'écrivain s'est toujours concentré sur les destins humains. "J'ai mené toutes vos batailles" (Mosée, 2002) a remporté le Prix des audiolectteurs du Grand Ouest et "L'enfant du Bon Dieu" (Cerf, 2009) a été nominé pour le Prix Orange 2009. Ecrire sous le pseudonyme Toni Eggero depuis 2012 Source : Lesromanciersnantais Ajouter des informations

Commentaires et critiques des lecteurs

19-11-2019

On ne voit pas le temps passer quand on ouvre le livre d'Antoine Georges. Vous pouvez tout lire d'un coup, et la personnalité de van Gogh nous devient plus familière. Cela nous donne de nouveaux indices pour lire ses tableaux. En cette période de l'année où Noël n'est pas loin, voici une excellente idée de offrande Mline Bayeux

18-11-2019

Si vous interrogez quelqu'un sur Van Gogh, vous entendrez parler de son oreille coupée, de son génie, de son ciel flamboyant, d'Auvers sur Oise, peut-être moins de Théo et encore moins de ce qui l'a dévoré durant sa courte vie. Antoine George, à travers le récit autobiographique imaginaire de Vincent, éclaire les zones sombres d'un homme incompris, mal aimé et sensible au-delà de la normalité, formant avec son frère Théo une entité à la fois sidérante et fusionnelle. Dans ce livre Vicente est un être assoiffé d'amour, de gratitude, incompris par ses contemporains, sa famille, ivre de solitude et détruit par l'alcool et le tabac. Il est votre plus grand ennemi, ne sachant pas comment échapper à cette folie, mais incapable de mener une vie "normale" que vous pouvez désirer. Sans Théo, Vincent n'aurait probablement pas existé. Avec lui, il soumet ou manipule son frère et crie sa douleur. Il est pluvieux, lâche, courageux, stakhanoviste, humain et monstrueux. Un livre magnifique qui, une fois terminé, nécessite une lecture plus approfondie, pour voir et revoir les peintures de Vincent.

17-11-2019

Ce livre m'est tombé du ciel comme un don d'un ange. Je n'aurais pas eu l'idée de le lire si je ne l'avais pas mis entre mes mains. Comme beaucoup de gens, il n'avait qu'une idée du célèbre Van Gogh réduit à ses œuvres les plus célèbres, son musée à Amsterdam, son oreille mutilée et Jacques Dutronc incarné dans un film de Maurice Pialat ? "The Mystery of van Gogh" est une lecture délicieuse, un choc, un voyage captivant ! Antoine George nous invite à travers son magnifique livre à ouvrir nos horizons, nos esprits et nos cœurs pour embarquer dans un voyage de sensations au-delà des connaissances habituelles de ce célèbre peintre. Beaucoup plus loin et, si j'ose dire, beaucoup plus bas, où les yeux ne voient plus, mais où l'on sent tout... A travers un dialogue haletant entre Vincent van Gogh et son frère Theo, nous entrons dans l'intimité, dans une porte fermée, violente et vibrante, implacable et excitante. "Famille, je te hais, dit André Gide, un endroit où l'on joue le meilleur et le pire de chacun d'entre nous. Le mystère de Van Gogh est une immersion fantastique dans les méandres de l'âme humaine, une réflexion sur ce que la création artistique génère ou implique et ses voyages aux limites de la douleur intérieure... Et de la fraternité de deux frères qui essaient de s'aimer sans toujours se comprendre... Antoine George est un écrivain " haute couture " qui a réalisé un magnifique travail à partir de textes et de correspondances authentiques. Il a respecté à la fois la chronologie et le style pour mélanger une imagination crédible avec la réalité. Cet auteur brillant n'a pas seulement très bien écrit ce livre. Il y a très bien réfléchi aussi. Pour moi, c'est un livre avec un crochet, ainsi que l'un des favoris, que je recommande fortement d'être lu avec passion et nourriture.

16-11-2019

J'aime tout ce qui concerne l'histoire et l'art et ce roman sur Van Gogh m'a beaucoup intrigué. Car à la fin, en dehors des grandes lignes de sa vie et de ses grandes œuvres, je sais très peu de choses sur l'homme. Et ce roman, bien qu'imaginaire, m'a beaucoup appris. Présenté comme un journal à quatre mains, le Mystère Van Gogh raconte l'histoire de la vie de l'artiste du début à la fin. L'alternance de points de vue entre le frère de Vincent et le frère de Théo, Théo, nous permet de saisir les sentiments profonds de ces deux personnages. Les deux fils de bergers ont été élevés de la même manière stricte. Ils étaient très proches, mais leur espérance de vie était différente. Theo a réussi là où son frère a échoué. Vicente est un être hypersensible et comme le dit l'auteur, il a reçu tout commentaire comme une critique et toute critique comme un affront. Il s'est longtemps cherché lui-même, mais surtout il a toujours cherché l'amour des autres, surtout le sien, l'amour de ses parents. Son éducation religieuse stricte n'a volé que son fils aîné et Vincent était divisé entre son besoin de liberté et son besoin d'amour. Au fil des ans, il a subi de nombreuses déceptions et déceptions. Déprimé, c'est le tableau qui va enfin le sauver. D'une certaine façon, parce qu'elle aussi sera très déçue par lui. Mais cet homme à la peau vive sera très productif et peindra des centaines et des centaines de tableaux, mais aussi de nombreux dessins. Il cherchera par lui-même, essaiera des techniques, suivra parfois les tendances, mais Vicente reviendra toujours à ce qu'il aime vraiment faire, c'est-à-dire à ce qu'il veut. Sa vie ne sera rien d'autre que des conflits permanents, avec tout et tous. Cette personne anonyme et assoiffée de reconnaissance sera totalement perdue dans son art. Vicente et Teón ont toujours été proches, et ce dernier l'a soutenu, même quand d'autres l'ont laissé tomber. Par amour ou par devoir, on se perd parfois un peu, mais Vincent était totalement dépendant de son jeune frère. Cependant, il espère aussi pouvoir compter sur sa reconnaissance. Propriétaire d'une galerie, Theo était l'homme idéal pour vendre les œuvres de son frère, mais il ne l'a jamais fait. Tu as essayé ? Quand on sait ce que valent ses tableaux aujourd'hui, on ne peut que regretter son manque d'intérêt. Mais, à cause de son caractère et de sa personnalité, Vincent aurait-il soutenu la célébrité et peint de la même manière qu'un homme heureux ? J'ai vraiment passé un bon moment avec cette lecture. Ce roman est très intéressant et très bien écrit. L'auteur nous emmène avec lui dans le passé pour découvrir la vie chaotique de ce peintre maudit. Il raconte parfaitement les conflits de ces deux frères auxquels leurs visions s'opposent. C'est un roman émouvant et sensible qui devrait plaire à toute personne curieuse d'en savoir plus sur Vincent van Gogh.

15-11-2019

Ce que je ressentais : J'ai toujours été intrigué par ce peintre : Vincent van Gogh. Il faut dire que, quand on entend dire qu'il s'est coupé l'oreille, et qu'il peignait sa chambre dans le psychiatre où il termine ses jours... Laissez une forte impression... En deux images principales, nous ressentons une très grande souffrance... C'est pourquoi j'ai poussé ma curiosité vers cette lecture pour en savoir plus sur l'homme derrière l'aura d'un peintre de renommée mondiale... Pour nous, le ciel est noir et les étoiles s'estompent. Dans un échange de lettres, deux frères s'envoient de l'amour et de la rage, un demi-mot sous des couches de mots non-dits, et ce qui aurait pu faire réussir l'autre est leur pire échec caché sous des sourires. J'ai été ébloui par l'obscurité grossière de Vincent, mais nous comprenons la position délicate de Théo... Alors que cette forme épistolaire guérit les blessures de ses deux hommes, on en apprend davantage sur le destin tragique de ce peintre prolifique, qui ne l'a jamais vu reconnu... Il est touchant comme son malheur à duo, il n'y a presque rien aimé, mais comme il les a condamnés tous les deux... Leurs dernières lettres écrites, avec cette tragédie suspendue, ajoutent un malaise supplémentaire à leur culpabilité de sourds et pourtant il y a encore une petite touche d'amour fraternel qui les lie jusqu'au bout de leur souffle. Quand il y a du feu en vous, vous ne pouvez pas le garder sous l'extincteur, nous préférons le brûler plutôt que l'étouffer. Fascinant Van Gogh. Un homme entier, intransigeant, ardent de malaise et brillant de génie. Asocial et dépressif, mais toujours étonné par la beauté de la vie, il est en lutte perpétuelle : contre lui-même en premier lieu, mais aussi contre sa famille, son environnement, ses compagnons, la société ? Il idéalise tout, et ne se plie à aucune règle, toujours en excès, et poursuivi par une ombre tenace, qui cache la lumière, il est un homme malheureux toute sa vie, mais un artiste follement dérangeant. Fascinant Van Gogh. La gloire ne l'a pas touchée dans la vie, mais aujourd'hui elle brille comme une étoile dans le cercle très fermé de l'art... Antoine George dans ce roman épistolaire imaginaire nous en dit plus sur la vie quotidienne d'un des peintres les plus célèbres du monde, Vincent van Gogh, un homme en souffrance totale qui ne voulait vivre que de sa peinture dans laquelle il mettait tant de passion et de détermination artistique. Le contraste entre ses ombres intérieures et sa vivacité mentale nous fait comprendre que la vie d'un artiste ne se fait pas sans difficulté... C'est une lecture qui m'a captivé entre cette vocation de peintre mécontent, et l'incompatibilité de cet homme à s'affirmer, par sa nature sulfureuse : c'était très intéressant ! Vincent van Gogh n'a pas fini de me fasciner, bien au contraire... Je ne suis qu'un fardeau. Depuis le début, rien n'a été facile pour moi. Ma vie est un chemin de croix que je parcoure dans les profondeurs de la douleur. Mon combat est sans fin. Ma note Le plaisir de lire le timbre 9/10