Lumière rire du ciel : Traité de peinture
  • Éditeur: Pauvert
  • Rencard:
  • Langue: Frances
  • ISBN: 2720214353
  • Tags: aphorismes, biographie, témoignage, occident, calligraphie,

Télécharger epub Lumière rire du ciel : Traité de peinture livre gratuit en français PDF

Yahne Le Toumelin révèle dans ce traité ce qui a fondé sa peinture : "Comment enlever assez pour qu'il ne reste qu'une seule lumière". Dénonçant les séductions esthético-commerciales et le nihilisme, il rit des fausses prétentions offertes par l'art conçu comme une reproduction du visible. Il faut savoir se libérer du poids de l'existence et de ses certitudes, réapprendre à se laisser "enchanter par notre seul coup, celui de la distance". D'un ton paradoxal et désinvolte, l'auteur nous rappelle que "la plaisanterie de l'éveil à la lumière de l'esprit est sans doute la meilleure et la plus longue" Collection d'aphorismes, ce traité sur la peinture se déroule comme une peinture qui prend forme sous le geste créatif de l'artiste Yahne Le Toumelin qui combine culture occidentale et connaissance orientale, traçant dans son texte la voie du seul vrai savoir, celui de la lumière intérieure.

Yahne Le Toumelin

Yahne Le Toumelin

Nationalité : France Né à : Paris, le 27/07/1923 Biographie : Yahne Le Toumelin, peintre, aquarelliste, scénographe et costumière, Né à Paris le 27 juillet 1923. Née à Paris, fille d'un marin (et sœur du navigateur solitaire Jacques-Yves Le Toumelin), elle passe une grande partie de son enfance au Croisic. Les quelques femmes peintres de chaque génération ont du mal à imposer leur peinture, mais peu ont bénéficié d'une présentation d'André Breton, comme ce fut le cas de Yahne Le Toumelin en 1957. Il a commencé à fréquenter l'Académie de Grande Chaumière à Paris en 1944. De 1950 à 1952, il travaille comme graphiste à l'Institut français de Mexico. Après sa première exposition à Paris, précédée en 1957 par André Breton, elle fut présentée de 1961 à 1967 au Salon des Surindépendant ; de 1962 à 1964 au Salon de Mai ; de 1957 à 1959 au Salon Comparisons ; en 1960 à l'exposition "Essai pour la peinture de demain" présentée par René Drouin ; 1966 et 1969 au Salon d'Art Sacré. 1966, "Rencontres d'Octobre", au Musée de Nantes ; 1967, Salon des Artistes Français ; etc. Autres expositions personnelles : Paris 1963, 1970. En 1969, il crée les décors et costumes du ballet "Les Vainqueurs", pour la compagnie de Maurice Béjart. Yahne Le Toumelin est liée à un monastère tibétain depuis 1968. C'est la mère de Matthieu Ricard + Voir plusSource : Ajouter des informations

Commentaires et critiques des lecteurs

19-07-2019

Un livre magnifique qui m'a permis de découvrir l'œuvre de Yahne le Tourmelin, que je ne connaissais pas particulièrement bien, car je m'intéresse plus à l'impressionnisme et la calligraphie. J'ai été frappé par l'éclat des couleurs, le mouvement et la luminosité de ses tableaux. J'aime le mélange de l'Est et de l'Ouest qui donne une profondeur que l'on ne trouve pas souvent. J'ai aussi aimé en apprendre davantage sur elle, sa vie passionnante, elle était l'épouse de Jean-François Revel et la mère de Matthieu Ricard, mais elle n'était pas seulement une nonne, une traductrice, entre autres. Un beau livre à lire, à regarder, à déchiffrer, est à la fois beau et inspirant. Richement illustrés de photos de famille, de portraits à différentes étapes de sa vie, 100 tableaux sont présentés avec des explications pour certains, on découvre ses affinités avec certains peintres de son temps, entre autres, André Breton. Il y a aussi des lettres, des cartes postales de Jean Cocteau, Maurice Béjart et bien d'autres. Je suis heureux d'avoir eu l'occasion de lire ce livre qui m'a beaucoup intéressé et qui est un plaisir tant pour les yeux que pour l'âme. Un grand livre et maintenant j'espère voir l'exposition... VERDICTA très beau livre à offrir aux amateurs de l'art, de la lumière et de la zénitude. Un merveilleux voyage en mots et en peintures, je ne peux que le recommander. C'est presque Noël, c'est un cadeau idéal pour tout amateur d'art.

Yahne Le Toumelin

Pauvert

Les Editions Pauvert ont été fondées en 1947 par Jean Jacques Pauvert, alors vendeur de la librairie Gallimard. On sait qu'ils ont été les premiers à diffuser publiquement les œuvres de Sade. Les œuvres de Sartre, Montherlant, Apollinaire, Georges Bataille, André Breton et Emily Brontë ont été publiées chez Pauvert. Achetée par Fayard dans les années 1990, la maison d'édition a disparu en 2004.