Un jour au musée avec les Bidochon
  • Éditeur: Audie-Fluide glacial
  • Rencard:
  • Langue: Frances
  • ISBN: 2352073537
  • Tags: album, documentaire, bande dessinée, beau livre, livre d'art,

Télécharger epub Un jour au musée avec les Bidochon livre gratuit en français PDF

Pour la première fois, le couple découvrira des œuvres de Brueghel, Bacon, Picasso, Manet, Courbet, Soulages, Géricault, etc. Leurs réactions sont délicieuses ! Découvrez une vingtaine de tableaux de maîtres à travers les yeux des Bidochons.

Christian Binet

Christian Binet

Nationalité : France Né à : Tul, 20/03/1947 Biographie : Christian Binet est un auteur français de bandes dessinées, surtout connu pour sa série "Les Bidochon". Premier auteur, il publie son premier dessin en 1961 (14 ans) dans la revue "Humour Magazine". Il fréquente ensuite une école d'architecture et une école de dessin animé de presse, ce qui l'amène à collaborer dans de nombreux journaux et magazines entre 1965 et 1975 (Record, Formule 1 et Journal du dimanche). Il réalise des illustrations dans la Gaceta de la Ile de France et dans Top. Un an plus tard, il illustre même la revue de l'armée lors de son service militaire, avec le soldat Schwartxz. En 1969, il fait ses premiers pas en tant que dessinateur de bandes dessinées en rejoignant les éditions Fleurus, où il crée Poupon la peste, un charmant jeune garçon qui donnera une vie dure au chien Kador, qu'on retrouvera dans d'autres albums. Il réalise ses premières BD pour adultes à Mormoil en 1974 et 1975 (histoires écrites par Jean Mulatier ou Rampal). Il a commencé à connaître la notoriété lorsqu'il est arrivé à "Glacial Fluid" en 1977. C'est là qu'on a trouvé Kador, le seul chien qui sait lire Kant. Cabot, intelligent et philosophique, a été supplanté après quatre albums par ses maîtres : l'inévitable Robert et Raymonde Bidochon, qui allait devenir le stéréotype criard de la vérité du français moyen dans toute sa médiocrité. Parallèlement, il continuera à produire des œuvres indépendantes telles que "La Institución" (1981), dénigrement des institutions religieuses qu'il a fréquentées dans sa jeunesse, "Desayuno confuso" (1986) ou "Comentarios irresponsables" (1988). En 1995, il écrit les dialogues pour l'adaptation cinématographique des Bidochons. Lorsqu'il ne dessine pas, Christian Binet pratique la peinture, dont certaines sont rassemblées dans une archive écrite par Yves Frémion. En novembre 2004, il publie une nouvelle série "Impondérables" aux Éditions Audie - Fluide Glacial. En octobre 2005, les Bidochons ont eu 25 ans ! A cette occasion, Binet a été couronné Chevalier des Arts et des Lettres pour son travail par le Ministre de la Culture et de la Communication. En 2013, il reçoit le prix Tournesol pour "Les Bidochon sauvent la planète". votre site : + Voir plusSource : Ajouter des informations

Commentaires et critiques des lecteurs

27-06-2019

Il a fallu une bonne dose d'humour pour imaginer Robert et Raymonde Bidochon dans un musée... Mais en fait, n'avons-nous pas déjà rencontré certains d'entre eux nous-mêmes ? Rentrez chez vous et assurez-vous de vous souvenir. Christian Binet nous invite donc à visiter le musée. Un nouveau volume des aventures de Bidochon ? Oui et non. Oui, parce que chaque fois qu'une œuvre picturale est sélectionnée, on trouve une présentation de celle-ci, de son contexte et de son auteur. Nous ne pouvons pas non plus éviter les commentaires de nos deux visiteurs qui, une fois de plus, ne peuvent pas être complètement imaginaires. Vous voulez un exemple : devant une toile de Miereveld qui représente le portrait d'une femme avec une dentelle fraise "Ça doit être difficile de faire toute cette dentelle ! "C'est pour ça que certaines personnes peignaient nues ! » A la fois ludique et informatif, cet album est un délice.

26-06-2019

Un vrai succès qu'une journée au musée avec les Bidochons ! Ne nous trompons pas, malgré la présence de ce couple que l'on imagine très friand de peinture, c'est en fait un livre d'art. Vingt tableaux des musées de Caen et de Lyon sont décrits et expliqués par les conservateurs de ces musées, et Christian Binet y ajoute sa petite touche sous la forme de "ce que les bidochones auraient dit devant ces œuvres" Le seul fil conducteur qui relie ces tableaux est leur présence dans les deux musées. On retrouve donc un peu de tout, sans époque ni courant privilégié, on a à la fois Brueghel et Picasso. Les explications sont claires, faciles à comprendre pour tous les lecteurs, et sont loin des sommets métaphysiques parfois atteints par les livres d'art traditionnels (comme Binet se moque doucement à la dernière page). De ce livre, nous sortons un peu plus instruits, avec le sourire aux lèvres, et avec le désir de voir ces œuvres de près. Et bien sûr le désir de lire le deuxième volume le plus tôt possible !

25-06-2019

J'ai sauté dessus quand je l'ai vu sur la table du nouveau produit dans la bibliothèque. Dès l'ouverture, les commentaires de Raymonde et Robert m'ont fait tomber amoureux d'eux ! La zone du musée est très bien entretenue. Les reproductions sont de haute qualité et mettent en valeur les détails et les couleurs. Les textes qui accompagnent les tableaux sont assez secs - loin de la vivacité anecdotique de Frédéric Taddéi - mais denses d'informations et de béton dans ses commentaires sur la lumière, les coups de pinceau, la combinaison des couleurs. Les comparaisons faites avec des œuvres similaires ou par le même peintre m'ont semblé particulièrement instructives. "Les voyages de Corot en Italie ont été essentiels pour éveiller sa sensibilité. Il retiendra de cette expérience l'importance d'une composition solide, ainsi que le rôle moteur et unificateur de la lumière. (12) D'où je peux tirer quelques graines pour la photographie... Nos amis Bidochon ont le mérite de mettre l'art à la portée de tous, de manière simple et directe. Pas d'extase hors de propos, pas de distance par rapport à "l'œuvre d'art", juste un dialogue entre deux perceptions dans le temps. Un très beau livre de peinture !

24-06-2019

Plus qu'une bande dessinée, c'est vraiment un beau livre sur l'art. Robert et Raymonde emmènent le lecteur à la découverte des peintures des musées des Beaux-Arts de Caen et de Lyon. Les pages alternent entre les célèbres commentaires de ces deux personnages et les analyses et anecdotes des conservateurs des deux musées sur les mêmes tableaux. C'est pourquoi l'humour et les musées peuvent aller de pair ! Et quel plaisir pour le lecteur. Une autre originalité de ce livre est la découverte d'œuvres qui ne sont pas exposées dans les musées parisiens. On retrouve ainsi l'envie de Monomane de Théodore Géricault, un tableau conservé à Lyon... ou des œuvres de Picasso ou de Bacon... et même une photo de l'évangéliste de Binet. Et surtout, pas de grands discours. Les textes écrits par les commissaires fournissent des clés pour comprendre ces œuvres ou pour apporter de nouvelles connaissances, notamment à travers des éléments anecdotiques qui ponctuent l'histoire de l'art. Les reproductions sont magnifiques et les commentaires sur le Bidochon sont délicieux. Pour les amateurs d'art, les amateurs de bandes dessinées et ceux qui veulent découvrir l'art d'une manière différente.